Attention sélective

Matériel nécessaire

Vidéos, enregistrements audio, images, livres, objets, internet, cartes de mots.

Objectif de l’activité

Le but de l’activité est d’introduire un texte/une chanson/une rime/un chant dans une nouvelle langue et d’attirer l’attention sur la prononciation et le sens de certains mots ou phrases clés que les apprenants pourraient comprendre.

Préparation de l’activité

Une vidéo avec un texte/une chanson/une rime/un chant est présentée à la classe. La prononciation doit être claire pour permettre aux élèves d’identifier facilement les mots ou les phrases.

Apports de l’activité

Cette activité aide les élèves à écouter le nouveau texte/la nouvelle chanson/la nouvelle rime/le nouveau chant de manière sélective et à établir des liens entre la nouvelle langue et leur propre langue.

Procédure

Les élèves s’assoient en cercle. L’enseignant leur annonce qu’ils vont entendre un texte/une chanson/une rime/un chant dans une nouvelle langue.

Il donne quelques informations sur son contenu dans la langue de l’enseignement et

présente des images de certains mots ou phrases sélectionnés.

L’enseignant place les images au tableau et dit clairement les mots/phrases plusieurs fois. Si les élèves sont prêts à lire, l’enseignant écrit également les mots ou les phrases ciblés au tableau.

Les mots ou les phrases doivent apparaître plusieurs fois dans le texte. L’enseignant demande ensuite aux élèves de de frapper des mains, d’utiliser des instruments de percussion ou de faire des mouvements chaque fois qu’ils entendent les mots ou les phrases qu’ils entendent dans l’enregistrement.

Au début, l’enseignant devra faire des signaux pour encourager les réactions en montrant des images ou des objets, en frappant des mains, en levant les mains, etc.

Exemple

Un exemple intéressant est la comptine Frère Peter/Frère Jacques/Bruder Jakob car

bien que les paroles soient similaires, l’ordre des mots est très différent et la version anglaise contient une déclaration à propos des cloches, la version française a un impératif, tandis que la version allemande a une question.

Certains enfants miment “Frère Peter/Frère Jacques/Bruder Jakob” en croisant les mains devant la poitrine.

Certains enfants miment “Are you sleeping?/Dormez vous?/Schläfst du noch ? — en plaçant les mains à côté à côté d’une joue.

Certains enfants font sonner les cloches pour dire “Morning bells are ringeing/Sonnez les matines!/Hörst du nicht die Glocken ?

Are you sleeping?

Are you sleeping?

Brother John

Brother John

Morning bells are ringing.

Morning bells are ringing.

Ding ding dong

Ding ding dong

Frère Jacques

Frère Jacques

Dormez vous?

Dormez vous?

Sonnez les matines!

Sonnez les matines!

Ding ding dong

Ding ding dong

Bruder Jakob

Bruder Jakob

Schläfst du noch?

Schläfst du noch?

Hörst du nicht die Glocken?

Hörst du nicht die Glocken?

Ding ding dong

Ding ding dong